top of page

Publication de la Politique nationale d’alimentation scolaire

Le 20 juin 2024 restera dans les mémoires comme une autre journée historique pour les enfants et les jeunes du Canada. Après avoir inclus dans son budget du 16 avril un engagement d'un milliard de dollars sur cinq ans pour lancer un Programme national d'alimentation scolaire, le gouvernement du Canada a publié aujourd'hui sa Politique nationale d’alimentation scolaire, attendue depuis longtemps. La Coalition pour une saine alimentation scolaire, au nom de ses 320+ membres et 140+ sympathisants, félicite le gouvernement pour cette étape importante vers un programme national d'alimentation scolaire, qui nous permettra de bâtir un solide programme d'alimentation scolaire pancanadien au fil du temps. Nous sommes très heureux de constater à quel point la politique s'aligne sur les huit principes directeurs et recommandations de la Coalition, que nous avons élaborés en nous basant sur les recherches et les meilleures pratiques au Canada et dans le monde entier. 


Vous trouverez ci-dessous une partie du contenu de la politique et quelques réflexions de la Coalition (le texte en bleu est directement tiré de la politique) : 


La politique indique qu'elle a été élaborée à la suite de consultations publiques 2022/23 (résumées dans le Rapport Consultations sur une Politique nationale en matière d’alimentation dans les écoles - « Ce que nous avons entendu ») et d'un examen de la recherche, des données et des meilleures pratiques.


La politique partage les nombreux avantages des programmes d’alimentation scolaire en matière de santé, d'éducation, de bien-être, de systèmes alimentaires durables, de développement économique communautaire, de littératie alimentaire et de rendement du capital investi, conformément aux rapports et aux soumissions de la Coalition (pages 8 à 11).


L'image de la Coalition sur le potentiel des programmes d’alimentation scolaire à faire progresser les Objectifs de développement durable est présentée à la page 13 !


Vision de la politique nationale d’alimentation scolaire (page 15) : « Tous les enfants et les jeunes au Canada devraient avoir accès à des aliments nutritifs à l’école, dans un environnement inclusif, non stigmatisant qui favorise des pratiques saines, dans le cadre de programmes qui renforcent les liens avec les systèmes alimentaires locaux, l’environnement et la culture. »


La Coalition est heureuse de constater que l'accent mis sur tous les enfants et les jeunes ainsi que sur les pratiques non stigmatisantes et favorables à la santé, le soutien aux systèmes alimentaires locaux, l'environnement et la culture, correspondent à nos principes directeurs et à nos déclarations.


Principes de la politique nationale d’alimentation scolaire (page 15) : 


  • Accessibilité : Les enfants et les jeunes peuvent participer à des programmes d’alimentation en milieu scolaire sans vivre de stigmatisation et sans rencontrer d’obstacles. 


  • Promotion de la santé : Les aliments servis sont conformes aux recommandations en matière de saine alimentation énoncée dans le Guide alimentaire canadien, et les enfants et les jeunes obtiennent le soutien nécessaire pour adopter des attitudes et des comportements sains vis-à-vis de l’alimentation et pour acquérir des connaissances et des compétences en matière d’alimentation et de nutrition. 


  • Inclusivité : Les enfants et les jeunes ont accès à des programmes d’alimentation en milieu scolaire qui sont pertinents, inclusifs et adaptés à la culture et qui mobilisent les élèves et l’ensemble de la collectivité.


  • Flexibilité : Les aliments sont d’origine locale, dans la mesure du possible, et leur approvisionnement tient compte des réalités locales et régionales. 


  • Durabilité : Les programmes sont durables sur le plan de l’environnement et dotés de ressources suffisantes. 


  • Responsabilisation : Des processus uniformes et transparents de surveillance et d’évaluation permettent de veiller à ce que les programmes atteignent les objectifs stratégiques.

  • Une fois de plus, nous sommes très heureux de voir toutes ces déclarations, qui sont tout à fait conformes aux principes directeurs de la Coalition.


Objectifs de la politique nationale d’alimentation scolaire (pages 17-19) : 


Se rapprocher progressivement du but à long terme qui est d’offrir un accès universel 

  • Cet objectif vise à développer et à étendre les programmes aux communautés, en particulier lorsqu'elles sont mal desservies ou lorsque les communautés et les populations sont confrontées à des obstacles d’accès à des aliments nutritifs, ainsi qu'à offrir des repas « dans un environnement conçu pour minimiser ou éliminer la stigmatisation ».

Accroître les investissements dans l’alimentation en milieu scolaire afin que les programmes puissent être exécutés de façon durable

  • Cet objectif évoque le renforcement et l'élargissement du financement et l'étude de la manière dont différents modèles de financement pourraient être mis en œuvre, la nécessité de soutenir les investissements dans les infrastructures et le personnel, et « l'adoption de mesures visant à encourager les pratiques durables ».


Aider les enfants à combler leurs besoins en matière de nutrition et de santé, à adopter des attitudes et des comportements sains vis-à-vis de l’alimentation, et à acquérir des connaissances et des compétences relatives à l’alimentation et à la nutrition

  • Cet objectif vise à « aligner les repas, les collations, les expériences et l'éducation sur le Guide alimentaire canadien et les lignes directrices provinciales ou territoriales en matière de nutrition », à soutenir les possibilités d'apprentissage pratique et adapté à l'âge « liées à l'alimentation, à la nutrition et/ou aux systèmes alimentaires », à développer les compétences en matière d'alimentation et à «protéger les enfants contre les stratégies de marketing de certaines marques d'aliments et de boissons et de produit alimentaires hautement transformés, et en accroissant la sensibilisation à l'égard des effets du marketing sur le choix des aliments»


Promouvoir des programmes adaptés à la culture, pertinents et inclusifs

  • Cet objectif vise à soutenir les programmes qui permettent aux enfants de découvrir d'autres cultures, à veiller à ce que les programmes soient culturellement adaptés, à faire participer les élèves à la planification des menus et à la préparation des aliments lorsque cela est possible, et à impliquer les élèves, les parents et la communauté.


Créer des possibilités pour les économies locales et tenir compte des réalités locales et régionales 

  • Cet objectif vise à « maximiser les possibilités de s'approvisionner localement en produits alimentaires et à favoriser les liens avec les producteurs locaux, chasseurs et récoltants, transformateurs et fournisseurs locaux », à soutenir les économies locales, à garantir des partenariats de soutien et à favoriser « la participation des groupes sous-représentés dans le secteur agricole et alimentaire canadien ».


En ce qui concerne les prochaines étapes, la politique déclare qu'elle continuera à collaborer avec des partenaires de tout le Canada, y compris une collaboration étroite avec les provinces et les territoires ainsi qu'avec les Premières nations, les Inuits et les Métis, afin de faire progresser la vision de la politique. En conclusion, la politique déclare que « Le gouvernement du Canada collaborera donc avec d’autres ordres de gouvernement, partenaires et intervenants pour examiner des façons d’améliorer l’accès à l’information sur les programmes d’alimentation en milieu scolaire, de faire état des progrès réalisés et d’échanger des pratiques exemplaires. »


Nous sommes impatients de travailler dans chaque province et territoire pour veiller à ce que les accords avec les provinces et territoires soient négociés et signés le plus rapidement possible afin que les programmes à travers le pays puissent immédiatement se mettre au travail pour aider plus d'enfants et de jeunes à accéder à des aliments nutritifs pendant leur journée d'école.


La Coalition est fière d'avoir participé au mouvement en faveur de l'alimentation scolaire au Canada qui a inspiré cette politique, et nous sommes heureux de pouvoir travailler avec le gouvernement du Canada, les provinces et les territoires, et les dirigeants autochtones dans les mois et les années à venir pour faire progresser la vision de la politique : « Tous les enfants et les jeunes au Canada devraient avoir accès à des aliments nutritifs à l’école, dans un environnement inclusif, non stigmatisant qui favorise des pratiques saines, dans le cadre de programmes qui renforcent les liens avec les systèmes alimentaires locaux, l’environnement et la culture. »




105 vues

Σχόλια


bottom of page