• La Coalition

Demandons l'appui politique pour un programme d'alimentation scolaire au Canada

Updated: Feb 10


Le mercredi 30 octobre 2019, après les élections fédérales du 21 octobre, la Coalition pour une saine alimentation scolaire a écrit au premier ministre Justin Trudeau pour lui demander d'inclure l'élaboration d'un programme d'alimentation scolaire pour le Canada dans les lettres de mandat du prochain ministre de la Famille des Enfants et du Développement social et ministre de la Santé.


Voici le contenu de notre lettre:

Monsieur le premier ministre Trudeau,


Au nom de la Coalition pour une saine alimentation scolaire et de ses 105 membres, nous vous écrivons pour vous féliciter ainsi que le Parti libéral de votre succès lors de la récente élection fédérale.


La Coalition pour une saine alimentation scolaire s'est réjouie de l'engagement pris par le gouvernement fédéral, dans son budget de mars 2019, d'élaborer un programme national d'alimentation scolaire. Nous vous écrivons aujourd'hui pour demander à votre gouvernement de continuer à faire avancer ce dossier en incluant l'élaboration d'un programme d'alimentation scolaire pour le Canada dans les lettres de mandat du prochain ministre de la Famille, de l'Enfance et du Développement social et ministre de la Santé.


La Coalition pour une saine alimentation scolaire, un réseau grandissant d'organismes en santé, éducation et environnement et de praticiens de l'alimentation scolaire de toutes les provinces et du Nord, cherche à obtenir un investissement fédéral dans un programme d'alimentation scolaire universel à frais partagés qui permettrait à tous les enfants d'avoir accès quotidiennement à des aliments sains à l'école. La Coalition est coordonnée par le Réseau pour une alimentation durable.


En plus de l'appui solide du Parti libéral et de ses candidats, un programme national d'alimentation scolaire a été inclus dans le programme électoral de 2019 du NPD (p. 67) et du Parti vert (p. 41). Nous constatons également que les gouvernements provinciaux conservateurs de l'Alberta, de l'Ontario, du Québec et de l'Île-du-Prince-Édouard appuient et élargissent les programmes d'alimentation scolaire. (Voir le site Web de la Coalition pour plus de détails.) Étant donné que cette question bénéficie de l'appui de tous les partis politiques, nous croyons que c'est une question que votre gouvernement pourrait immédiatement faire avancer.


Nous recommandons que les lettres de mandat du ministre de la Famille, de l'Enfance et du Développement social et du ministre de la Santé comprennent un Programme universel de saine alimentation scolaire pour le Canada qui s'harmonise avec la révision de 2019 du Guide alimentaire canadien. Nous demandons que le libellé des lettres de mandat comprenne le terme "universel", ce qui signifie que tous les enfants d'une école où un programme est offert auraient accès à ce programme. Il s’agit d’un élément essentiel puisque que la recherche canadienne a confirmé que les programmes ciblés assortis d'une évaluation des ressources peuvent créer de la stigmatisation, réduire les taux de participation et créer des systèmes bureaucratiques coûteux qui doivent être suivis. Nous demandons également que le libellé des lettres de mandat comprenne le terme "sain" et précise qu'un programme devrait être aligné sur la révision de 2019 du Guide alimentaire canadien afin que le programme demeure axé sur l'amélioration de la santé physique et mentale de notre prochaine génération.


Travailler avec les autres ministères

Un investissement fédéral devrait également viser : à permettre aux enfants et aux jeunes d'acquérir les compétences et la littératie nécessaires pour pouvoir manger sainement toute leur vie et être prêts à apprendre à l'école ; à appuyer les agriculteurs et les producteurs d'aliments canadiens ; et à s'attaquer à l'urgence climatique, comme nous l'avons mentionné dans notre mémoire soumis dans le cadre des consultations prébudgétaires en prévision du budget 2020 (également joint au présent message). Un programme d'alimentation scolaire aurait un impact positif sur toutes les familles, en particulier sur les femmes qui consacrent beaucoup de temps à la préparation des aliments pour l'école.


Étant donné le large éventail de priorités stratégiques qui pourraient être abordées dans le cadre d'un programme d'alimentation scolaire pour le Canada, nous demandons que les lettres de mandat précisent que le ministre de la Famille, de l'Enfance et du Développement social et le ministre de la Santé devraient collaborer avec d'autres ministres concernés par cette question, notamment le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, le ministre de l'Environnement et des changements climatiques, le ministre du Développement international et le ministre des Services aux femmes et à la parité et le ministre des Services autochtones.


Autres recommandations

Le mémoire prébudgétaire 2020 de la Coalition recommande un engagement de 360 millions de dollars par année pour un programme d'alimentation scolaire pour le Canada qui soit universel, négocié avec les provinces/territoires et les dirigeants autochtones, et qui soit à la fois conçu pour établir des normes nationales et combler les lacunes des programmes déjà existants. En s'appuyant sur les programmes actuels de petits déjeuners, de dîners et de collations, un programme d'alimentation scolaire pour le Canada pourrait être mis en œuvre dans le cadre d'un accord avec les provinces et les territoires. Le gouvernement dispose également de plusieurs mécanismes plus immédiats pour mettre en oeuvre un programme d'alimentation scolaire pour le Canada, par exemple par l'entremise de Santé Canada ou de l'ASPC, comme il l'a fait pour le Programme canadien de nutrition prénatale (PCNP) qui est financé depuis 1989.


Nous recommandons également que la souveraineté alimentaire autochtone soit un élément crucial de tout programme d'alimentation scolaire au Canada et que toutes les consultations et négociations comprennent des principes de contrôle autochtone sur les programmes alimentaires scolaires destinés aux élèves autochtones.


Comme l'indique le rapport EAT-Lancet, "l'alimentation est le levier le plus puissant pour optimiser la santé humaine et la durabilité environnementale sur Terre". Nous avons hâte de travailler avec votre gouvernement, les provinces, les territoires, les organismes sans but lucratif, les étudiants, les parents et les dirigeants autochtones pour contribuer à la santé des générations futures, à l'économie canadienne et à la santé de notre planète grâce à l’élaboration d’un programme d'alimentation scolaire pour le Canada. Un programme bien conçu offrira un excellent rendement sur le capital investi.


Si vous désirez obtenir de plus amples renseignements sur les activités de la Coalition, veuillez communiquer avec moi à schoolfood@foodsecurecanada.org ou au 416 537-6856.

Coridialement,


Debbie Field

Coordonnatrice, Coalition pour une saine alimentation scolaire


Téléchargez





25 views

Coalition pour une saine alimentation scolaire

Au Réseau pour une alimentation durable

3875 St-Urbain, Suite 502
Montreal, QC H2W 1V1

schoolfood@foodsecurecanada.org

Suivez-nous !
  • Facebook - Grey Circle
  • Tumblr - Grey Circle

© 2018 par la Coalition pour une saine alimentation scolaire. La Coalition pour une saine alimentation scolaire est un réseau coordonné par le Réseau pour une alimentation durable.