top of page
  • La Coalition

Un système universel d'alimentation scolaire pour la Colombie-Britannique - Recherche de SMA


En juin 2022, la SMA (Single Mothers' Alliance - Alliance des mères célibataires) de la Colombie-Britannique a organisé trois groupes de discussion pour explorer l'expérience et les points de vue des parents et des gardiens d'enfants à faible revenu concernant l'alimentation scolaire universelle.

L'un des groupes de discussion était ouvert à tous les parents et les gardiens d’enfants de la Colombie-Britannique et deux groupes de discussion ciblaient les écoles désignées du centre-ville qui ont une concentration plus élevée d'étudiants à faible revenu dans la ville de Vancouver. Au total, 19 parents et fournisseurs de soins de 13 écoles ont participé aux groupes de discussion, la majorité d'entre eux s'identifiant comme des mères racialisées et indigènes. En ce qui concerne le revenu, 76 % des participants ont déclaré gagner moins de 40 000 $ par an et 15 % des participants vivent avec moins de 10 000 $ par an.

La recherche faisait partie d'un processus de trois ans visant à informer la Coalition pour une saine alimentation scolaire et le Réseau pour une alimentation durable sur les objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. Dans le cadre de la discussion, on a demandé aux participants de partager les cinq principaux ODD auxquels ils pensaient qu'un programme universel d'alimentation scolaire pourrait contribuer (voir le nuage de mots ci-dessus en anglais), puis de préciser leur vision d'un tel programme.


Les principales conclusions des groupes de discussion sont les suivantes :

  • Un système universel d'alimentation scolaire répond à un éventail de besoins personnels, financiers et sociaux pour les familles qui ont participé, en particulier les besoins de sécurité alimentaire.

  • L'accès à des repas sains et nutritifs, accompagné d'une éducation en matière d'alimentation, est une priorité pour tous les parents et les gardiens d'enfants.

  • Les parents et les gardiens d'enfants soutiennent la campagne en faveur d'un système universel d'alimentation scolaire en raison de sa capacité à fournir des aliments sains et nutritifs aux enfants, quels que soient le revenu et le statut de leur famille.

  • Un programme universel d'alimentation scolaire élimine la honte et les stigmates associés à l'accès à des programmes d'alimentation scolaire ciblés.


Les participants de tous les groupes de discussion ont souligné l'importance de la sécurité alimentaire et de l'épargne financière, ainsi que les avantages des programmes alimentaires scolaires en termes de gain de temps pour les familles et les enfants. 


« Il y a tout simplement beaucoup d'enfants qui, pour diverses raisons, ne seraient pas nourris dans l'école de ma fille s'il n'y avait pas le programme alimentaire. Alors comment ne pas soutenir cela? Si nous nous intéressons vraiment aux questions sociales, c'est aux enfants que nous devrions consacrer la majeure partie de notre argent. Et je pense que c'est un élément essentiel du budget, comme il devrait l'être ». - Participant·e à un groupe de discussion.

Lorsqu'on les a interrogés sur leurs visions et leurs rêves en matière d'alimentation scolaire, les déclarations suivantes résument les points de vue qui ont été partagés :


  • Le système idéal d'alimentation scolaire est un système universel qui fournit des aliments gratuits, sains et culturellement adaptés à tous les enfants tout au long de la journée, tous les jours. Un système dans lequel les enfants sont automatiquement inscrits et ont la possibilité de se retirer s'ils ne souhaitent pas participer.

  • L'enseignement de l'alimentation autochtone et des diverses cultures alimentaires a été identifié comme une composante importante d'un système universel d'alimentation scolaire.

  • Tous les gardiens et parents participants considèrent la connaissance des aliments et les habitudes alimentaires saines comme des priorités absolues. Les participants aimeraient qu'un système universel d'alimentation scolaire mette l'accent sur la fourniture d'aliments sains et sur l'enseignement de ces derniers dans chaque école.

  • La plupart des participants aimeraient voir des programmes universels d'alimentation scolaire dans leurs écoles qui impliquent les élèves de la préparation des aliments au nettoyage. 


Les ODD et le programme universel d'alimentation scolaire :


La plupart des participants ont été en mesure de relier la plupart des objectifs des ODD au programme universel d'alimentation scolaire au cours des discussions, mais les objectifs 1 (Pas de pauvreté), 2 (Faim zéro), 3 (Bonne santé et bien-être), 10 (Réduction des inégalités) et 12 (Consommation et production responsables) ont été mentionnés à plusieurs reprises comme des objectifs qui seraient atteints par la mise en œuvre d'un programme universel d'alimentation scolaire. Les parents ont discuté de l'importance des programmes d'alimentation scolaire dans la réduction des déchets plastiques associés aux articles de déjeuner jetables et aux emballages alimentaires, atteignant ainsi les ODD liés au changement climatique et à l'environnement. L'absence d'un objectif distinct pour la réconciliation des autochtones, cependant, a été soulevée comme une limitation majeure de l'utilisation des ODD pour évaluer les actions gouvernementales sur les programmes alimentaires scolaires ou tout autre programme dans le pays, car les peuples autochtones sont confrontés à des défis uniques dans tous les aspects de la vie qui sont enracinés dans le colonialisme et l'oppression.

Pour des données beaucoup plus riches issues des conversations, y compris une ventilation des données démographiques des participants et leurs perspectives et visions détaillées, accédez au rapport de SMA ici (en anglais) ou regardez une présentation de 30 minutes du rapport et de ses conclusions (en anglais) par Viveca Ellis, directrice générale de SMA.


9 views
bottom of page