• La Coalition

Sondage portant sur l’avis des jeunes sur les programmes d’alimentation scolaire en Colombie-Britann

Rédigé par Jack Chen, stagiaire de recherche de la Coalition pour une saine alimentation scolaire (Branche C.-B.)


En mars 2022, j'ai entrepris une analyse documentaire des recherches sur le point de vue des jeunes sur les programmes d’alimentation scolaire (PAS) en Colombie-Britannique. L'idée était d'identifier les possibilités d'engagement supplémentaire de la part des jeunes et les lacunes de la recherche qui pourraient aider à façonner l'avenir des PAS en Colombie-Britannique.



J'ai trouvé 30 articles pertinents en utilisant les termes de recherche « youth perspective » (point de vue des jeunes), « student perspective » (point de vue des élèves), « School food program » (Programme d’alimentation scolaire), « Canada », « North America » (Amérique du Nord), dont cinq étaient basés en Amérique du Nord (2 études canadiennes et 3 américaines) et utilisaient des méthodologies de recherche qualitative pour explorer les perspectives des jeunes sur les PAS de 2017 à 2022 1-4. Une seule de ces études était basée en Colombie-Britannique et impliquait des étudiants de cette province 7.

Principales constatations

Ce que j'ai trouvé intéressant, c'est qu'il y avait très peu de thèmes communs dans ces cinq articles. Quatre études ont révélé que les jeunes n'étaient pas satisfaits de leurs PAS actuels. Ils souhaitaient que leurs PAS offrent davantage de produits frais, d'aliments adaptés à leur culture et d'options qui tiennent compte des restrictions alimentaires 4. Les déterminants clés qui ont influencé les perceptions des jeunes à l'égard des PAS étaient la qualité, la variété et le caractère abordable des aliments 2.


Les jeunes étaient également frustrés par le manque d'occasions significatives de s'exprimer sur l'élaboration des PAS. Ils ont suggéré que le personnel et les décideurs ne savent peut-être pas à quel point les choix de la cafétéria sont appréciés (ou non) par les élèves. Ces jeunes pensent que les écoles devraient disposer d'un mécanisme permettant aux élèves de donner leur avis 2,3.

En ce qui concerne les objectifs des PAS, les jeunes participants ont indiqué qu'en plus d'offrir des aliments sains, les activités des PAS telles que la culture et la préparation des aliments peuvent contribuer à renforcer la résilience mentale des jeunes et à cultiver un environnement favorable à la promotion de la santé mentale dans les écoles 5,6. Par exemple, dans une étude, les jeunes ont exprimé que les jardins scolaires peuvent être utilisés pour promouvoir l'activité physique, la santé mentale et le bien-être, les liens avec le voisinage, ainsi que les résultats éducatifs transdisciplinaires et l'apprentissage fondé sur les questionnements 7.

Lacunes de la recherche actuelle

Le manque de documentation sur le point de vue des jeunes sur les PAS montre qu'il y a une grande lacune et une occasion pour les recherches futures d'entendre le point de vue de ceux qui sont le plus touchés par les PAS - les élèves - et d'explorer les moyens de donner aux jeunes la possibilité de participer à l'élaboration des futurs PAS, d'accroître la participation des élèves et leur satisfaction à l'égard des aliments servis dans les écoles de la Colombie-Britannique et du Canada.

Leçons à tirer pour les recherches futures


Des méthodologies qualitatives telles que « Photovoice » ont été couramment utilisées dans la littérature existante par les chercheur(e)s pour générer des données descriptives riches et détaillées afin de présenter les perspectives des jeunes dans les PAS et de favoriser le changement social. « Photovoice » se présente comme une méthodologie de recherche prometteuse pour les recherches futures.


L'une des principales limites que j'ai constatée dans ces études est que les jeunes qui ont choisi d'y participer avaient probablement un certain intérêt pour le sujet ; leurs points de vue peuvent donc ne pas être représentatifs du corps étudiant dans son ensemble. Les perspectives des jeunes marginalisés, qui sont plus difficiles à atteindre, pourraient également ne pas avoir été prises en compte 2. Les recherches futures sont encouragées à explorer de nouvelles façons de recruter des participants qui représentent une plus large représentation socio-économique et géographique de la population afin de refléter une voix plus collective des jeunes sur ce sujet.


En outre, il est important de considérer que les perspectives des jeunes sur l'alimentation à l'école sont influencées par l'environnement alimentaire à la maison 8-11. Par conséquent, il pourrait être intéressant pour la Coalition de tenir compte de l'environnement familial en plus de l'environnement scolaire dans les futures activités de mobilisation des jeunes. De plus, les interventions futures visant à augmenter la consommation d'aliments nutritifs à l'école chez les jeunes devraient intégrer une composante parentale plus forte en identifiant des mécanismes pour impliquer les parents dans la conception des programmes d’alimentation scolaire et en créant des programmes qui aident les familles ayant des difficultés financières à avoir accès à des produits frais abordables.

Références

1. Margolin, A., Goto, K., Wolff, C. & Bianco, S. Let’s Talk Food: Elementary School Students’ Perceptions of School and Home Food Environment and the Impact of the Harvest of the Month Program on Their Dietary Attitudes and Behaviors. Int. J. Child, Youth Fam. Stud. 8, 154 (2018).

2. Spencer, R. A., McIsaac, J. L. D., Stewart, M., Brushett, S. & Kirk, S. F. L. Food in Focus: Youth Exploring Food in Schools Using Photovoice. J. Nutrition. Educ. Behaviour. 51, 1011–1019 (2019).

3. Thayer, E. K., Farquhar, S. A., Walkinshaw, L. P., Wool, J. L. & Jones-Smith, J. C. Youth Perceptions of the Food Environment in One Seattle, WA Neighborhood: A Qualitative Study. J. Hunger Environ. Nutrition. (2021) doi:10.1080/19320248.2021.1971136.

4. Harper, K. et al. Food justice youth development: using Photovoice to study urban school food systems*. Local Environ. 22, 791–808 (2017).

5. Weare, K. & Nind, M. Mental health promotion and problem prevention in schools: What does the evidence say? Health Promotion. Int. 26, i29–i69 (2011).

6. Roeser, R. W. To cultivate the positive. Introduction to the special issue on schooling and mental health issues. J. Sch. Psychol. 39, 99–110 (2001).

7. Lam, V., Romses, K. & Renwick, K. Exploring the relationship between school gardens, food literacy and mental well-being in youths using photovoice. Nutrients 11, 1354 (2019).

8. Crockett, S. J. & Sims, L. S. Environmental influences on children’s eating. J. Nutrition. Educ. 27, 235–249 (1995).

9. Patrick, H. & Nicklas, T. A. A Review of Family and Social Determinants of Children’s Eating Patterns and Diet Quality. J. Am. Coll. Nutrition. 24, 83–92 (2005).

10. Shepherd, J. et al. Young people and healthy eating: A systematic review of research on barriers and facilitators. Health Education Research vol. 21 239–257 (2006).

11. Story, M., Neumark-Sztainer, D. & French, S. Individual and environmental influences on adolescent eating behaviors. J. Am. Diet. Assoc. 102, (2002).


3 views0 comments