• La Coalition

Une étude recommande que le Canada instaure un programme universel de saine alimentation scolaire


Gary Hoyer et Chinh Do, du George Brown College, viennent de publier le rapport Generating Success for Farm to School, qui examine les avantages d’une approche où les aliments sont acheminés « de la ferme à l’école ». Parmi les recommandations figure la mise en place d'un programme universel de saine alimentation scolaire à travers tout le Canada, en complémentarité avec une approche de type « de la ferme à l’école ».

Les auteurs affirment qu’« au Canada, un Programme de saine alimentation scolaire associé à une approche "de la ferme à l’école" aurait un impact positif sur tous les élèves, sur leur santé, leur bien-être et leur capacité d'apprentissage et leur permettrait d'acquérir des compétences alimentaires qui pourraient leur être bénéfiques tout au long de leur vie » (page 102). « Cela permettrait également de soutenir les agriculteurs et les producteurs locaux ». (Traduction libre)

Les recommandations du rapport - c'est-à-dire la mise en place d'un Programme de saine alimentation scolaire en complément à une approche « de la ferme à l'école » (alimentation locale saine, apprentissage pratique, connaissances alimentaires, et liens entre l'école et la communauté) - sont en accord avec les efforts de la Coalition, notamment avec nos principes directeurs, et sont étayées dans le rapport par des données convaincantes en matière de santé et d'éducation. La première partie du rapport présente les résultats d'une recherche qui examine les meilleures pratiques et les conditions nécessaires pour soutenir le programme de type « de la ferme à l’école », tandis que la deuxième partie constitue un examen complet des recherches existantes sur les avantages d'une alimentation saine, de repas nutritifs, de l'éducation alimentaire et de l'approvisionnement en aliments locaux.

Le projet établit un lien entre les programmes de saine alimentation scolaire à ceux « de la ferme à l'école », en soulignant qu’ils ont des objectifs communs en matière de saine alimentation scolaire et qu’ils peuvent donc apporter de nombreux avantages liés à la santé et au comportement des élèves, à l'économie et à l'environnement.

Dans la section 2.4, le document met de l’avant les avantages cognitifs et éducatifs ainsi que les avantages comportementaux et psychosociaux des programmes de saine alimentation scolaire, expliquant que plus de 20 ans de recherche scientifique ont établi qu'ils améliorent de manière significative les capacités cognitives et les capacités d'apprentissage des élèves. « Il a été constaté que les élèves qui participent aux programmes de petits déjeuners scolaires ont moins de problèmes de discipline, manifestent moins d'agressivité et de violence, et montrent des améliorations significatives au niveau du comportement social et du fonctionnement psychosocial général ». (p. 99) (Traduction libre)

Cette section du rapport présente également des leçons pertinentes tirées de l'expérience américaine, explique comment la politique de l'Ontario en matière d'alimentation et de boissons dans les écoles reconnaît déjà le rôle de l'alimentation locale dans ce qui constitue une alimentation saine, et présente l'élan récent de l'alimentation scolaire au Canada, incluant le travail de la Coalition. Nous encourageons nos membres et collaborateurs à lire le rapport et à partager ses preuves et ses conclusions avec leurs décideurs locaux.


Le rapport affirme que notre système actuel engendre des maladies pour lesquelles les trois niveaux de gouvernement dépensent des milliards de dollars chaque année en traitement et en prévention, démontrant ainsi pourquoi ce type de recherche est si important : nous devons continuer à vérifier et à prouver que les programmes d'alimentation scolaire procurent des avantages qui dépassent largement les coûts de leur mise en œuvre immédiate et future : « Ce document a démontré que le fait de fournir aux élèves une alimentation saine à base d'aliments produits localement ainsi qu’un enseignement de la culture alimentaire contribuerait à former les pierres angulaires d'une communauté saine, sur les plans environnemental, social et culturel » (page 6) (Traduction libre). On y ajoute que les établissements scolaires sont particulièrement à même de fournir ce soutien à nos enfants et à nos jeunes.

Le rapport conclut que la responsabilité de fournir aux élèves le soutien, les outils et les compétences nécessaires à leur santé, leur bien-être et leur réussite peut être assumée en

mettant en place des programmes universels de saine alimentation scolaire assortis d'une approche « de la ferme à l’école ».

Les faits sont clairs : le moment est venu de mettre en place un Programme national de saine alimentation scolaire au Canada.

Accédez au rapport complet

En parallèle, l'équipe du projet George Brown a également publié un document intitulé Fresh & Local Farm to School : Snack Recipe Cookbook, Student Workshop & Lab Manual, qui a été créé par des professeurs et des étudiants pour être utilisé lors d'ateliers organisés dans des écoles secondaires.








4 views

Coalition pour une saine alimentation scolaire

Au Réseau pour une alimentation durable

3875 St-Urbain, Suite 502
Montreal, QC H2W 1V1

schoolfood@foodsecurecanada.org

Suivez-nous !
  • Facebook - Grey Circle
  • Tumblr - Grey Circle

© 2018 par la Coalition pour une saine alimentation scolaire. La Coalition pour une saine alimentation scolaire est un réseau coordonné par le Réseau pour une alimentation durable.