top of page

Un élan au Canada en faveur d'un programme d'alimentation scolaire pancanadien

Téléchargez la version PDF de notre communiqué de presse ici.


Le 31 octobre 2023 - La Coalition pour une saine alimentation scolaire est heureuse

que le gouvernement du Canada ait publié aujourd'hui le rapport « Ce que nous avons

entendu » sur les engagements nationaux en matière d’alimentation dans les écoles (voir

le rapport ici). Les consultations publiques ont eu lieu il y a près d'un an et les intervenants de tout le pays attendaient impatiemment de connaître les conclusions du rapport.


Le rapport « Ce que nous avons entendu » montre clairement que les Canadiens sont

favorables à un programme d'alimentation scolaire pancanadien, 96 % des participants estimant que les programmes sont bénéfiques pour les enfants. Le rapport reconnaît également qu'"un accès accru à des aliments sains et nutritifs pourrait profiter à tous les enfants canadiens", reflétant le point de vue partagé par de nombreux participants, y compris des enfants et des jeunes, selon lequel un programme alimentaire scolaire accessible à tous les enfants et les jeunes du Canada aurait des effets bénéfiques importants sur leur santé et leur bien-être.


"Ce rapport montre clairement que le public souhaite que le gouvernement fédéral mette en oeuvre un programme d'alimentation scolaire qui s'aligne sur les meilleures pratiques en matière de recherche", a déclaré Carolyn Webb, coordonnatrice des connaissances et de la mobilisation de la Coalition. "Les personnes consultées veulent un programme sain, universel et dont les coûts sont partagés avec les gouvernements provinciaux et territoriaux. Les participants veulent un programme qui s'adapte aux besoins des communautés, qui complète les programmes existants, qui reflète la diversité culturelle, qui soutient les systèmes alimentaires locaux, qui est lié à la culture et à l'éducation alimentaires, qui permet aux Autochtones de contrôler les programmes dans les communautés autochtones et qui comporte des mesures d'orientation et de responsabilisation rigoureuses. Ces valeurs sont conformes aux huit principes directeurs de la Coalition.


"La Coalition est tout à fait d'accord avec les préoccupations exprimées dans le rapport

concernant l'utilisation de toute forme d'évaluation des moyens pour la mise en oeuvre du

programme et la garantie que le programme soutient tous les élèves d'une école ou d'une

classe", a déclaré Danie Martin, coordonnatrice du Collectif Québécois. Comme le dit un enfant dans le rapport, "tout le monde est important".


Le rapport met également en évidence de nombreuses priorités différentes que les participants estiment pouvoir faire avancer dans le cadre d'une politique et d'un programme alimentaires à l'école. Les réponses montrent le rôle important de nombreux ministères fédéraux dans la mise en oeuvre d'une politique et d'un programme, y compris la possibilité pour le ministère de la Santé de faire en sorte que les enfants et les jeunes modélisent le Guide alimentaire canadien, et les avantages qui pourraient découler du soutien d'Agriculture et Agroalimentaire Canada à l'alimentation locale et au développement économique.


Initiatives de la Chambre des communes en matière d'alimentation scolaire

En plus du rapport "Ce que nous avons entendu", le projet de loi d'initiative parlementaire C-322 du député Serge Cormier sera discuté à la Chambre des communes le mercredi 1er novembre 2023. Le projet de loi C-322, s'il est adopté, jettera les bases législatives d'une stratégie à long terme en matière d'alimentation scolaire.


”La députée Julie Dabrusin lira également une pétition en ligne sur l'alimentation scolaire à la Chambre des communes dans l'après-midi du jeudi 2 novembre. La pétition a reçu près de 2000 signatures et se termine par : "Nous, les soussignés, résidents du Canada, demandons au gouvernement du Canada de fournir 1 milliard de dollars sur cinq ans pour des programmes d’alimentation scolaire, avec un investissement immédiat de 200 millions dans le budget de 2024, négocié avec les provinces, les territoires et les dirigeants autochtones, pour aider les enfants à acquérir les habitudes alimentaires et nutritionnelles dont ils ont besoin pour vivre en santé et réussir à l’école."


"Ce gouvernement se félicite de donner la priorité à l'équité entre les sexes et d'investir dans des initiatives importantes telles que la prestation fiscale pour enfants et le programme de garde d'enfants qui soutiennent les femmes et les familles", a déclaré Debbie Field, coordinatrice nationale de la Coalition pour une saine alimentation scolaire. "Le moment est venu pour le gouvernement de respecter ses engagements et d'investir de l'argent dans le rapport "Ce que nous avons entendu". À l'heure où les familles canadiennes sont confrontées à de nombreux défis, ce rapport montre comment le gouvernement peut soutenir les ménages canadiens. Les familles de tout le pays accueilleront favorablement le développement d'un programme d'alimentation scolaire pancanadien.

11 vues

Comentarios


bottom of page