• La Coalition

Pourquoi il faut signer la pétition à la Chambre des communes

Updated: Feb 10




Le gouvernement canadien continue sur son élan et investit dans les programmes d’alimentation scolaire afin d’améliorer la santé des enfants et de la jeunesse canadienne. En effet, au cours des dernières années, de plus en plus de programmes concernant les déjeuners, collations et dîners ont été entrepris, avec un soutien croissant de la part du gouvernement provincial, des parents et des collectivités.


Si le gouvernement canadien rejoint les autres pays du G7 (Japon, les États-Unis, l’Allemagne, la France et l’Italie) concernant un programme d’alimentation scolaire national, universel et à coûts partagés, deux initiatives fédérales d’envergure seraient approfondies :


  1. La Stratégie de Santé Canada en matière de saine alimentation, qui cherche à « améliorer l’information sur la saine alimentation; améliorer la qualité nutritionnelle des aliments; protéger les populations vulnérables; favoriser un meilleur accès aux aliments nutritifs ainsi qu’une meilleure disponibilité de ceux-ci ».

  2. Une politique alimentaire pour le Canada, mise en œuvre par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire tel qu’indiqué dans la lettre de mandat datant du mois de novembre 2015. Dans ladite-lettre, le Premier ministre invitait Monsieur le ministre, Lawrence MacAulay, à mettre en place une politique alimentaire qui « fait la promotion d’un mode de vie sain et de la salubrité des aliments en mettant sur la table des familles du pays un plus grand nombre d’aliments sains de grande qualité produits par les agriculteurs et les éleveurs canadiens. » De même, en octobre 2017, la lettre de mandat de Madame Ginette Petitpas Taylor, ministre de la Santé, invitait celle-ci à travailler en étroite collaboration avec le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire pour que la politique alimentaire suive les nouvelles initiatives de réglementation.


Nourrir nos jeunes - Nous appelons le gouvernement fédéral à investir


#Nourrirnosjeunes est une campagne populaire lancée par la Coalition pour une saine alimentation scolaire, demandant au gouvernement fédéral d’investir, à coûts partagés, dans des programmes scolaires universels de nutrition saine, appuyés par l’investissement des provinces, municipalités et collectivités.


La pétition à la Chambre des communes, qui s’adresse à la ministre de la Santé, est l’un des volets de cette campagne:


Attendu que:


  • La stratégie du gouvernement en matière de saine alimentation « vise à améliorer l'environnement alimentaire au Canada pour faire en sorte que le choix le plus sain soit plus facile à faire pour les Canadiens » ;

  • Le rapport « Ce que nous avons entendu – Une politique alimentaire pour le Canada » recommande d’améliorer l’accès à des aliments abordables, nutritifs et sains, notamment pour les groupes les plus vulnérables comme les enfants, et indique que durant les consultations, nombreux sont ceux qui ont réclamé la mise en œuvre de programmes d’alimentation dans les écoles ;

  • En 2015, le coût évitable des maladies liées à la nutrition au Canada était estimé à 13,8 milliards de dollars par année, compromettant inutilement la santé des enfants;

  • En 2017, le bilan de l’UNICEF plaçait le Canada au 37e rang sur 41 pays riches en matière de sécurité alimentaire des enfants ;

  • Les programmes scolaires de nutrition permettent d’améliorer l’alimentation des enfants, de même que leur état de santé à long terme, leur rendement scolaire et leur assiduité, en plus de contribuer à la cohésion sociale et aux économies locales, comme l’a reconnue le Comité permanent des finances de la Chambre des communes (1997) ;

  • Les groupes communautaires, organismes de bienfaisance et les financement provincial permettent à un enfant sur cinq d’avoir à un programme d’alimentations scolaire ;

  • Un investissement fédéral pourrait optimiser les efforts déjà déployés et accroître leur incidence de façon à améliorer la santé et les résultats scolaires de tous les enfants, ce qui permettrait de réduire les coûts de santé futurs, tout en soutenant les agriculteurs et les économies locales.

Nous, soussignés, résidents et citoyens du Canada, prions la ministre de la Santé de mettre en place un programme d’alimentation scolaire universel et national qui disposerait d’un financement adéquat et dont les coûts seraient partagés, afin que les enfants adoptent les bonnes habitudes alimentaires qui les mèneront sur la voie de la santé et de la réussite scolaire. Il s’agit là de la direction privilégiée dans la motion no 358 du sénateur Eggleton, en juin 2018, qui demande au Canada d’emboiter le pas au G7 et à bien d’autres pays qui ont adopté un programme national de nutrition scolaire.


Vous pouvez agir!


Signez la pétition (ouverte aux signatures jusqu’au mercredi 3 avril)
Partagez votre soutien - Montrez votre soutien à un investissement fédéral dans l’alimentation scolaire et demandez aux ministres de #Nourrirnosjeunes
Contactez votre député - Exprimez-leur votre souhait d’un investissement fédéral à coûts partagés dans des programmes scolaires universels de nutrition saine
Inscrivez-vous - Nous vous tiendrons informés de l’avancée de la campagne #Nourrirnosjeunes.


​Pour plus d’informations, veuillez contacter Debbie Field, Coordonnatrice de la Coalition pour une saine alimentation scolaire :

schoolfood@foodsecurecanada.org, 416 537-6856

0 views

Coalition pour une saine alimentation scolaire

Au Réseau pour une alimentation durable

3875 St-Urbain, Suite 502
Montreal, QC H2W 1V1

schoolfood@foodsecurecanada.org

Suivez-nous !
  • Facebook - Grey Circle
  • Tumblr - Grey Circle

© 2018 par la Coalition pour une saine alimentation scolaire. La Coalition pour une saine alimentation scolaire est un réseau coordonné par le Réseau pour une alimentation durable.