• La Coalition

Établir des relations en C.-B. : Une approche autochtone de la lutte pour l'alimentation scolaire

Je m'appelle Sue-Anne Banks (elle/elle), et je suis la responsable autochtone de la branche Colombie-Britannique de la Coalition pour une saine alimentation scolaire. Je vis, j'apprends, je travaille et je m'amuse dans la belle ville de montagne de Kimberley, en Colombie-Britannique, ou Kukamaʔnam, les terres ancestrales du peuple Ktunaxa, les premiers occupants et intendants de ʔamakʔis Ktunaxa. J'ai également grandi sur les magnifiques plages du peuple salish du littoral à Parksville, en Colombie-Britannique, pour qui j'éprouve également beaucoup de gratitude. Je suis de descendance crie Nisichawayasihk, irlandaise et écossaise. Je suis une nouvelle maman, étudiante à la maîtrise en leadership, candidate à la thèse et écrivaine mentorée au sein du 2022 Audible Indigenous Writers Circle.

En tant que responsable autochtone de la branche Colombie-Britannique de la Coalition pour une saine alimentation scolaire, j'ai l'honneur de veiller à ce que les communautés autochtones soient au cœur des discussions et de la planification des programmes d'alimentation scolaire et d'éducation destinés aux élèves autochtones et non autochtones.

La Coalition pour une saine alimentation scolaire doit s'assurer que toutes les parties concernées par ce programme participent à sa création, à sa vision et à ses objectifs. Il est impératif de reconnaître les dommages que les systèmes alimentaires et éducatifs coloniaux ont infligés aux peuples autochtones au cours de l'histoire. Lors de l'élaboration d'un programme d'alimentation scolaire pancanadien, les étudiants, les familles et les communautés autochtones doivent être représentés et entendus par les décideurs provinciaux et fédéraux. Il est essentiel que le travail de la Coalition pour une saine alimentation scolaire respecte la souveraineté alimentaire des Autochtones et soutienne les nations et les dirigeants autochtones dans la négociation du financement des programmes d'alimentation scolaire dirigés par les Autochtones.

La branche de la Coalition pour une saine alimentation scolaire en Colombie-Britannique a obtenu des fonds pour embaucher un responsable autochtone, afin de soutenir le leadership et l'engagement des communautés scolaires autochtones de la Colombie-Britannique dans les efforts de défense de la Coalition aux niveaux national et provincial.


Dans les mois et les années à venir, mon travail s'appuiera sur la dynamique lancée par Braden Etzerza, qui a occupé le poste de responsable autochtone de janvier à juin 2022. Braden a commencé à établir des contacts avec les organisations autochtones provinciales et les écoles et communautés des Premières nations dans toute la province. Vous pouvez lire les récits de ses conversations avec Sara Sam de l'école élémentaire Nak'al Bun et PEPAḴIYE Ashely Cooper du programme PEPÁḴEṈ HÁUTW̱ Native Plant Nursery and Garden de l'école tribale ȽÁWELṈEW̱ et de l'école secondaire W̱SÁNEĆ Leadership.

En plus de recueillir des récits de programmes menés avec succès par des Autochtones, Braden a également soutenu la création d'un groupe de travail sur l'alimentation scolaire autochtone au sein de la Coalition, co-animé par la Société canadienne pour nourrir les enfants et De la ferme à la cafétéria Canada, et comprenant des membres de la communauté scolaire autochtone de toute l'île de la tortue.

Regardez ces vidéos pour en savoir plus sur la vision de Braden d'un programme alimentaire scolaire dirigé par des Autochtones et sur le rôle de ces programmes dans l'établissement et le maintien de la souveraineté alimentaire (les vidéos sont en anglais). Pendant son séjour à la branche de la Colombie-Britannique, Braden s'est concentré sur l'engagement des jeunes et a souligné l'importance de la communauté, de la culture et de la langue. Il a déclaré : « Nous devons faire partie du système, et non en être séparés ». La connexion est si importante et fait partie intégrante de ce travail.

J'ai hâte de donner suite à de nombreux projets et conversations initiales de Braden. En particulier, je crois que la narration d'histoires est une partie considérable de l'interconnexion entre les gens et la terre dont nous voulons apprendre, des jeunes aux aînés, et peut jouer un rôle si influent dans la formulation des politiques et des pratiques. En rencontrant les communautés scolaires et en recueillant des histoires à travers la Colombie-Britannique, j'ai l'intention d'intégrer les apprentissages tirés de mon mémoire de recherche axé sur la phénoménologie autochtone et le récit comme voie vers un leadership interconnecté et authentique. Et d'autres concepts comme l’approche à double perspective et les sept enseignements sacrés.


Dans la pédagogie des quatre directions de la roue médicinale, les nouveaux départs commencent à l'est. Je vais donc commencer à travailler dans le sud-est des Kootenays, sur la terre ancestrale de la nation Ktunaxa, avec laquelle j'ai déjà une relation familière et je cherche à établir de nouveaux liens. J'apporterai également à ce poste divers éléments d'expérience de travail et de vie. Par exemple, je suis en train d'apprendre à mieux connaître mes racines ancestrales et le savoir traditionnel de ma nation d'origine à Nelson House, au Manitoba. Ils sont en mode développement, construisant de nouvelles écoles et infrastructures. Ils offrent un apprentissage traditionnel aux étudiants, ce dont j'espère être la témoin, et offrent une mentalité tournée vers l'avenir dont on peut également s'inspirer. J'espère avoir l'occasion de m'y rendre et d'intégrer ce que j'ai appris non seulement dans mes recherches, mais aussi dans mon travail au sein de la section de la Colombie-Britannique.

J'en suis également à ma troisième année au conseil d'administration et à la présidence de l'événement pour Columbia Outdoor School, qui préconise le financement de l'envoi d'enfants locaux au camp de Blue Lake pour une expérience extraordinaire d'apprentissage en plein air.

Dans ce rôle de responsable autochtone, j'ai hâte de créer et de maintenir des liens et d'apprendre en même temps que de nombreuses nouvelles relations pour mieux servir le système alimentaire scolaire. Je suis passionnée par mon leadership en tant qu'alliée autochtone de toutes les nations, parties prenantes et organisations avec lesquelles je travaille. Je veillerai à ce que le plaidoyer de la Coalition soit centré sur les voix autochtones et à ce que les investissements futurs dans les programmes d'alimentation scolaire répondent aux besoins des communautés autochtones de la Colombie-Britannique et respectent la souveraineté alimentaire des autochtones.

N'hésitez pas à me contacter par courriel : sueanne.banks@phabc.org et nous pourrons discuter.


J'ai hâte de vous rencontrer!

-SA


0 views